Les cotons-tiges bientôt interdits?

coton tiges

Les cotons-tiges en plastique seront-ils bientôt interdits dans nos salles de bains? C’est ce que nous avons entendu dire il y a peu car ils seraient trop polluants. Suite à notre article sur les billes plastiques et aussi confus que vous quand à la question de pourquoi seraient-ils interdits, nous avons mené l’enquête pour vous.

Un grand danger pour l’environnement

La plupart de nos petits objets d’hygiène comportant des matières plastiques sont très polluants. D’une part, parce que ces matières (polypropylène, polyéthylène, polystyrène, plastique PET,etc) demandent une fabrication qui rejette des gaz nocifs et utilisent des matières principalement issues de la pétrochimie.  D’autre part, leur petite taille est un problème lors du tri et de la revalorisation des déchets (quand cette dernière est possible!).

La tendance du zéro déchet est née du constat de cette forte pollution. Alors, les contenants en plastique ou les objets en plastique à usage unique sont devenus la bête noire des personnes soucieuses de l’environnement. Aujourd’hui, des alternatives au plastiques existent dans tous les domaines, y compris celui de la cosmétique (nous vous conseillons également notre article sur les microbilles de plastique).

De ce constat alarmant, l’Europe a voté un texte qui interdira notamment la mise sur le marché en France des cotons-tiges à usage domestique dont la tige est en plastique dès le 1er janvier 2020. Cette interdiction entre dans le cadre de la loi sur la biodiversité. En effet, cette petite tige de plastique se retrouve très facilement dans les mers et les océans puisqu’elles passent facilement à travers « les filets » de tri.

Les cotons-tiges en plastique interdits d’ici 2020Coton tige

Si les cotons-tiges semblent inoffensifs au premier abord, il n’en est rien… du moins pour l’environnement. Saviez-vous, par exemple, que près de 16 000 bâtonnets de coton-tiges sont ramassés chaque année sur les plages, soit plus de 3 fois la hauteur de la Tour Eiffel ! Ainsi, ces petits bâtonnets en plastique, garnis à chaque extrémité d’une petite boule de coton, font partie des déchets le plus souvent rencontrés sur les plages, après les mégots de cigarettes, les sacs en plastique mais devant les bouteilles et bouchons de bouteille. Comme pour les microbilles de plastique, les stations d’épuration sont bien mal conçues pour ce genre de déchets : lorsque les pluies sont trop fortes et que les eaux dépassent le débit maximal de la station, les coton-tiges finissent leur voyage dans la nature. Ils y relâchent alors des substances chimiques qui continuent de se diffuser pendant plusieurs années… Mais, en plus de la pollution des plages, les cotons-tiges engendrent bien des dégâts sur les organes des oiseaux et des poissons qui les ingèrent.

Difficile de croire que les cotons-tiges représentent 1,2 million de tonnes de déchets par an ! Et si ce nombre est si important, c’est que nous les utilisons au quotidien pour nous nettoyer les oreilles mais aussi pour ajuster notre maquillage, par exemple.

Des alternatives aux cotons-tiges en plastique existent

Si vous êtes adepte des bâtonnets ouatés, il va donc falloir trouver une alternative… Mais, rassurez-vous : il n’en manque pas ! Bâtonnets en papier biodégradable, bâtonnet réutilisable, contons tiges en Bambou ou encore Oriculi sont de bien meilleures solutions pour l’environnement mais aussi pour vos oreilles.

Parce que la marque Lamazuna est depuis longtemps en avance sur son temps, elle a, depuis quelques années déjà, conçu un nettoyeur d’oreilles écologique qui remplace les bâtonnets ouatés à vie ! L’Oriculi est un petit instrument en bambou de 10 cm, venu tout droit du Japon et de Chine où il est largement utilisé pour nettoyer parfaitement les oreilles des enfants et des adultes. En France, l’Oriculi de Lamazuna compte de plus en plus d’adeptes ! Et pour cause : écologique, économique et super mignon, il est également bon pour la santé. En effet, contrairement aux cotons-tiges qui peuvent provoquer des perforations du tympan et favorisent la formation de bouchon, l’Oriculi ne présente aucun danger pour l’oreille.

Une fois la bonne technique adoptée, vous ne pourrez plus vous en passer ! Une ou deux fois par semaine, il suffira de retirer le cérumen visible à l’entrée de l’oreille grâce à votre nouvel instrument. Afin de différencier l’Oriculi de chaque membre de la famille, Lamazuna a même prévu une boule de couleur. Plus besoin de jeter après utilisation, il suffit de le rincer et de le ranger. Grâce à l’Oriculi, fini le gaspillage et adieu les cotons-tiges !

Mais ce petit cure oreille n’est pas facilement adopté par tous. Pas de panique, si vous êtes écolo mais que vous souhaitez tout de même continuer à utliser des cotons-tiges, d’autres options existent.

Connaissez-vous les batonnets en Bambou ?

Composables, naturels, antibactériens, multifonctions… le coton tige en bambou est idéal pour les personnes qui ne peuvent se passer de coton tige 😉 La marque Française Cap Bambou a su trouver une alternative au plastique et nous propose tout en gamme de produit en bambou.

Certaines marques, comme Cap Bambou, proposent des cotons-tiges en bambou. D’autres, en papier. Alors, leur compostage est plus facile. Par ailleurs, ces marques ne se contentent pas de proposer un produit idéal mais elles ont aussi revu leurs emballage : exit le sachet en plastique translucide, bonjour petite boite en carton ou encore sac en papier (type papier kraft)! Emballés dans une matière favorable au compostage domestique, les coton-tiges nouvelle génération ont tout bon. Passés de vrai fléau écologique par leur matière ils ne sont plus néfastes pour la planète malgré le fait qu’ils restent des produits jetables.

Qu’il soit pour le nettoyage des oreilles, pour ajuster votre vernis ou votre démaquillage, le coton tige peut donc rester un allié indispensable à votre hygiène et vos gestes beauté.

Dans le cadre de la loi pour la biodiversité, les microbilles de plastique sont donc interdites depuis le 1er janvier 2018, les cotons-tiges seront interdits à partir du 1er janvier 2020, mais comme cette bonne nouvelle n’arrive pas seule, les couverts  (assiette jetable, barquette alimentaire, flûte à champagne, etc), et verres et gobelets en plastique le seront aussi à la même date ! La vaisselle jetable est aussi un gros problème écolo ! Pour un anniversaire, une occasion particulière, il nous est tous arrivés de nous tourner vers ce genre de produits. Sachez que des alternatives existent pour cela aussi (pailles, couverts, etc) en bambou ou papier ; deux matières dégradables mais aussi beaucoup plus jolies et qualitatives…nous avons tout à y gagner !

Pour revenir dans la salle de bains, nous proposons sur notre eshop beaucoup de produits zéro déchets (savons, shampooings solides, dentifrice solide, lingettes démaquillantes lavables, coupe menstruelle, déodorant naturel solide, brosse à dent en bambou, nettoyant visage, éponges konjac, etc). Il est possible d’avoir tous les produits d’hygiène dont vous avez besoin sans générer de déchets et tout cela avec des ingrédient d’origine naturelle !

Plus de produits Zéro déchet

Nous utilisons des cookies pour vous proposer la meilleure expérience possible.
{"cart_token":"","hash":"","cart_data":""}