-50%

Bracelet Agate de Botswana en Pierre Roulée

10,00

Bracelet Agate de Botswana en Pierres Roulées

  • Apporte gaieté et joie de vivre
  • Lutte contre les insomnies
  • Renforce la confiance en soi et le sentiment de sécurité
  • Combat le stress et l’état de fatigue
  • Améliore l’état de santé général

Photo non contractuelle. Le bracelet est un produit naturel, la forme et couleur des pierres peuvent sensiblement varier d’un bracelet à l’autre. 

En stock

Expédition prévue: Jeudi 01/12/2022
Livraison gratuite dès 70€ d'achat

Le bracelet Agate de Botswana en pierre roulée est une variété d’Agate que l’on trouve seulement au Botswana et qui arbore des nuances de gris et de brun.

Vertus émotionnelles et spirituelles* :

L’Agate de Botswana est connue pour aider à communiquer les sentiments positifs et réduire le sentiment de tristesse et de solitude.
Cette pierre équilibre l’esprit et permet de lutter contre les insomnies en garantissant de beaux rêves.

Chez les femmes, elle évite les baby blues après la naissance d’un enfant.  La pierre encourage également au calme et à la stabilité intérieure. Elle permet de se sentir en sécurité et de retrouver confiance en soi.

Vertus sur le corps* :

L’Agate de Botswana est une pierre d’harmonie. Elle aligne nos énergies et permet ainsi de combattre le stress et les états de fatigue généralisée et même la dépression. Son énergie positive redonne force et motivation au quotidien.

Ce type d’agate a pour bienfait d’améliorer l’état de santé de manière générale et en particulier le bon fonctionnement des poumons.

*Ces informations en lithothérapie vous sont données à titre indicatif et ne sont pas exhaustives.  En aucun cas, elles ne peuvent se substituer à un diagnostic ou à un traitement médical.

Rechargement : la lumière du soleil ou sur un amas de quartz

Matériel : Pierres roulées polies / Fil élastique
Perles :  6 mm
Diamètre : 6 cm
Taille : -/+ 19 cm

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Bracelet Agate de Botswana en Pierre Roulée”