Pourquoi choisir une crème solaire bio ?

Cela fait longtemps que les dermatologues lancent des mises en garde sur les méfaits du soleil et l’importance de s’en prémunir. Le message a fini par passer, car tout le monde semble être assez bien informé à ce sujet. Pour autant, les mesures de protection efficaces, que toute personne raisonnable et bien informée devrait prendre, sont parfois oubliées. Pire encore, les doutes portés sur l’innocuité des produits solaires peuvent faire hésiter à les appliquer sur sa peau. Vous partagez sans doute ces interrogations. Pourtant, chaque année, 80 000 cancers de la peau et 1 500 décès dus à cette maladie sont répertoriés en France. Cette forme de cancer étant en progression constante, il est, plus que jamais, indispensable de protéger sa peau avant toute exposition au soleil.

 

Quelles sont les différences entre les crèmes solaires conventionnelles et les crèmes solaires Bio ?

Une crème solaire, entre autres qualités, doit adhérer à la peau et résister à l’eau. Les crèmes solaires conventionnelles développent de grands moyens chimiques pour parvenir à ce résultat, alors que les crèmes solaires Bio, plus épaisses, résistent naturellement mieux à l’eau. Les filtres chimiques contenus dans les produits conventionnels, résidus de produits pétroliers, sont aussi soupçonnés d’être des perturbateurs endocriniens, à l’origine de nombreux cancers. Ils ont aussi un impact désastreux sur l’équilibre des écosystèmes marins et participent activement à la destruction des coraux. Les crèmes solaires Bio, quant à elles, contiennent des filtres minéraux, formulés à partir d’oxyde de zinc ou de titane, qui ne mettent pas en danger la santé des utilisateurs et n’ont pas d’effets néfastes sur l’environnement. Les autres composants, parabens, parfums et conservateurs de synthèse, PEG, présents dans les crèmes solaires conventionnelles et nocifs pour la santé humaine, sont exclus des crèmes solaires Bio.

 

Les crèmes solaires conventionnelles et Bio agissent-elles de la même façon ?

Les modes d’action des crèmes solaires conventionnelles et des crèmes solaires Bio sont différents. Les filtres chimiques présents dans les solaires conventionnels pénètrent dans l’organisme et agissent en transformant les UV, tandis que les filtres minéraux présents dans les solaires Bio restent en surface de la peau pour faire barrage aux UV.

 

Pourquoi les crèmes solaires Bio laissent-elles des traces blanches sur la peau ?

Les oxydes de zinc et de titane contenus dans les crèmes solaires Bio ont tendance à laisser des traces blanches sur la peau. Les fabricants ont pris le problème en compte et ont intégré les ingrédients incriminés sous forme de nanoparticules, permettant de rendre les traces moins visibles. Mais, on a vite reproché à ces nanoparticules de pénétrer dans l’organisme et d’y avoir, potentiellement, une action néfaste. Les fabricants se sont retrouvés face à un défi à relever : miniaturiser suffisamment les deux substances en cause pour qu’elles conservent leur facilité d’application, sans atteindre la taille nanométrique pouvant présenter des risques pour les utilisateurs. En 2014, les organismes certificateurs de cosmétiques Bio ont programmé la fin des nanoparticules, tout en accordant une dérogation limitée dans le temps, aux industriels. Le temps pour eux de mettre au point une nouvelle formulation, capable de garantir la parfaite innocuité de leurs produits et en conservant une utilisation agréable. C’est chose faite depuis le début du mois de juin 2016. Les crèmes solaires Bio sont dorénavant exemptes de nanoparticules et agréables à utiliser.

 

creme solaire bio naturelle

 

Quel est l’impact des crèmes solaires conventionnelles sur l’environnement ?

Ce sont les filtres chimiques présents dans les crèmes solaires conventionnelles qui posent problème pour l’environnement. On estime que 4 000 tonnes de crèmes solaires se répandent chaque année, dans les mers du monde. Elles favorisent le développement d’infections qui détruisent la zooxantelle, une micro-algue nécessaire à la vie du corail. Celui-ci blanchit et meurt. L’expansion rapide du tourisme dans certaines zones situées près des récifs coralliens, comme en Thaïlande, au Mexique ou aux Caraïbes participe activement à leur destruction. Le Mexique a d’ailleurs interdit l’emploi des crèmes solaires comportant des filtres chimiques dans certaines zones protégées.

 

Comment s’y retrouver dans l’étiquetage des produits solaires ?

Lorsqu’il s’agit de choisir une crème solaire, il est conseillé de choisir la qualité Bio, car elle seule garantit le maximum de protection pour l’utilisateur et son environnement. Il est utile de rappeler que seule les produits portant le label Bio, sont réellement des produits biologiques, certifiés par des organismes compétents et indépendants. Écartez systématiquement, les pseudo-produits Bio ne faisant l’objet d’aucune certification. Il s’agit d’une simple opération marketing destinée à faire passer pour biologique un produit qui ne l’est pas.

 

Un bel été avec la protection des solaires Bio !

Que toutes ces recommandations ne vous gâchent vos belles vacances au soleil, dont vous saurez profiter avec plaisir et … modération, le duo inséparable pour le plus beau des étés.

Retrouvez nos crèmes solaires EQ Love sur Le shop, sans nanoparticule et non écotoxique pour le milieu marin!

 

* éléments dont la taille est comprise entre 1 et 100 nanomètres, un nanomètre étant un milliard de fois plus petit qu’un mètre.

 

creme solaire bio

 

Nous utilisons des cookies pour vous proposer la meilleure expérience possible.
{"cart_token":"","hash":"","cart_data":""}