Réduction
Marques
Type de peaux
Principes actifs

Blush

Quoi de plus joli qu’un teint rehaussé d’un joli halo rosé sur les joues ? Si la poudre bronzante apporte un peu de chaleur au teint, que l’enlumineur réveille les volumes de votre visage, le blush, quant à lui, amène un effet « bonne mine » indéniable. Si nous rêvons toutes d’un teint naturel, il est possible de le rehausser d’une simple pointe de blush mais ce produit phare de votre trousse de maquillage se choisit avec soin.

Pour commencer, nous ne pouvons que vous conseiller de le choisir naturel ou bio, avec une composition propre.

Si les blushes de la cosmétique conventionnelle (toutes marques confondues, qu’elles soient de grande distribution ou de luxe comme l’Oréal, Nars, Estée Lauder, Givenchy, Nyx, Rimmel, Sisley, Shiseido pour ne citer qu’elles) contiennent parfois des parabens, des conservateurs comme les BHA qui sont possiblement cancérogènes et clairement identifiés comme perturbateurs endocriniens ou encore des antibactériens controversés (nous pensons notamment au Triclosan assez souvent utilisé), les blushes bios et naturels que nous vous proposons sur notre e-shop sont dénués de ces composants, leurs couleurs sont souvent issus de pigments naturels comme les micas et vous garantissent alors une bonne tolérance (même pour les peaux sensibles) mais aussi une sécurité pour votre santé.

Si vous avez du mal à vous repérer, optez pour des produits portant des labels tels qu’ecocert, cosmebio (cosmétique bio) ou encore slow cosmétique qui ont des formules garanties hypoallergéniques et non comédogènes (dépourvues d’huiles minérales qui bouchent les pores de la peau).

 

Comment bien choisir votre blush ?

Pour bien choisir votre blush, évitez par exemple le nickel (notre blush Purobio est testé sans nickel), un produit labellisé peut tout à fait vous aider à vous y retrouver.

Ensuite, il existe plusieurs formulations : si les peaux sèches préfèreront les textures crème, les peaux normales, les peaux mixtes ou les peaux grasses préfèreront les textures poudres. En terme d’utilisation, il est souvent plus pratique d’opter pour une poudre compacte (comme les blushes Purobio) mais les formats poudre libre, comme le sont ceux de Lily Lolo, sont aussi très intéressants parce qu’ils permettent de doser un peu plus facilement le produit.

 

Pour ce qui est de la couleur, c’est à l’appréciation de chacune : teintes rosées ou orangées, cela dépendra de votre humeur et du maquillage que vous souhaitez lui associer. L’idéal si vous n’êtes pas sûre de vous est d’avoir un blush rose (tirant vers le bois de rose), un basique qui sied bien à toutes les carnations.

Si vous avez tendance à avoir des rougeurs, optez pour une teinte de rose froide qui les atténuera. En revanche, les brunes à la carnation claire porteront à merveille les teintes orangées.

Pour les débutantes, choisissez plutôt un produit peu pigmenté, et surtout modulable. Ainsi, il vaut mieux en rajouter si la couvrance ne vous convient pas à l’application plutôt que de vous retrouver avec deux joues trop maquillées dès le premier coup de pinceau, beaucoup plus difficile à rattraper.

 

Comment appliquer votre blush ?

Pour l’application de votre blush, rien de plus simple : souriez, appliquez uniquement sur les pommettes en estompant bien vers les tempes pour un effet naturel.

Pour les blushes crémeux, vous pouvez tout à fait l’appliquer au doigt et le fondre avec la pulpe de ces derniers.

Pour les blushes poudre, des pinceaux applicateurs spécifiques existent : ils sont peu denses et biseautés comme le pinceau blush Lily Lolo ou encore celui de Purobio qui sont en poils synthétiques et donc très doux et respectueux des animaux !

 

Comment bien conserver votre blush ?

Pour ce qui est de la conservation de vote blush, si c’est un produit crème, il aura une durée de vie inférieure à un produit poudre. Pour connaître la durée de vie après ouverture de votre produit, regardez la petite icône qui représente un pot ouvert et le nombre de mois indiqué.

Il arrive parfois que votre blush en poudre compacte, se « glace », c’est-à-dire que sa surface se durcit et il devient alors difficile d’en prélever. Cela est dû au  sébum que vous y déposez avec votre pinceau. Pour éviter ce phénomène, nettoyez vos pinceaux régulièrement (une fois par semaine est une bonne fréquence). Si votre poudre se glace quand même, vous pouvez gratter très délicatement la surface de votre poudre avec un goupillon pour retirer la pellicule qui s’y est formée et votre blush sera comme neuf !

 

Conseils maquillage

Il existe des blushes aux finis mats mais aussi irisés. Si vous trouvez que votre teint est terne, osez les teintes irisées qui apporteront aussi un joli glow et permettrons d’illuminer vos joues à la façon d’un illuminateur très naturel.

Dans votre routine maquillage du teint parfait, appliquez votre blush après votre fond de teint (ou BB crème/crème teintée), votre anticernes et, si vous en utilisez, votre bronzer.

Appliquez toujours une crème hydratante avant votre make up, il sera plus longue tenue (pour une tenue jusqu’au bout de la nuit, vous pouvez aussi opter pour un primer (appelé aussi « base de teint ») naturel comme celui de Purobio.

À la fin de votre maquillage, un léger coup d’eau thermale, d’eau florale, ou brume peut faire office de fixateur.

 

Vous avez maintenant toutes les clés en main pour vous faire une mise en beauté parfaite et vous offrir un teint radieux !

Nous utilisons des cookies pour vous proposer la meilleure expérience possible.
{"cart_token":"","hash":"","cart_data":""}